Une édition 2017 pas simple pour les organisateurs

Des conditions compliquées sur la Pierra Menta cette année avec une grosse chute de neige la veille du top départ. Le premier jour, pas question de s’élever plus haut que la forêt. Chapeau aux traceurs! Le second jour, c’est la météo annoncée qui obligera à s’éloigner des grandes pentes. Pour la 3e étape, les coureurs ont enfin pu s’élever sur les crêtes et les sommets du Beaufortain. Enfin, pour la dernière étape, le public aura dû se contenter du col de la Forclaz et les coureurs de l’Antécime du Grand Mont mais cette étape restera gravée dans bien des esprits!

Belle bagarre entre les équipes de tête

A l’issue de la première étape, le podium féminin se tenait dans 1 minute 30. Les Suissesses s’imposent devant les favorites Laetitia Roux associée à Emelie Forsberg pour la première fois. Chez les hommes, les Italiens Matteo Eydallin et Damiano Lenzi sont en grande forme alors qu’ils avaient abandonné à l’issu de la première étape l’année passée. Suite au forfait de dernière minute de Mathéo Jacquemoud et à la blessure de Didier Blanc, Kilian Jornet fait équipe avec Alexis Sevennec. Les locaux William Bon Mardion et Xavier Gachet sont en difficulté cette année et n’inquièteront pas les premiers.

Au fil des étapes, le classement se précise et c’est bien les Italiens qui l’emportent devant Kilian et Alexis. La relève italienne monte sur la 3e marche du podium avec Maguet Nadir et Boscacci Michele. Chez les filles, Laetitia Roux et Emelie Forsberg enclenchent le turbo et écrasent la concurrence. Les Suissesses termineront secondes devant les récentes championnes du monde par équipe Axelle Mollaret et Lorna Bonnel.

Voici le fruit de mon travail pour LaStationdeSki.com. Merci à eux pour leur confiance en espérant que leur magazine atteigne également des sommets!

Pin It on Pinterest

Share This